DEBAT 2

23 mars 2017

Le dire et Le faire

 " Tout royaume divisé contre lui-même va à la ruine et les maisons tombent l'une sur l'autre." Luc 11 ,' 16

"Mais qu'il en survienne un plus fort qui le vainque, il lui enlève toutes les armes dans lesquelles il mettait sa confiance, et il distribue ses dépouilles." Luc 11 ,22

"Qui n'est pas avec moi est contre moi, et qui n'amasse pas avec moi disperse." Luc 11, 23

 
   

On ne parle que de l'horreur des attentats (islamistes )  c'est très "vendeur ... parts d audiences assurées!!

ATTENTATS .....Priez pour les victimes ..... certes !    Mais aussi pour que NOUS accordions nos "beaux discours" (ajustions )  avec nos actes ....

L'Occident orgueilleux parle de Liberté ...de Justice...d'Egalité... Droits de l'Homme....etc...Mais les actions ne sont pas ajustées: Peu   ou/pas  d'efforts pour cet ajustement là.  pourtant ....

"TOUS les Êtres humains naissent libres et égaux ...." art 1 Déclaration de 1948

Guide moi, Esprit Saint , vers l'Humilité et la cohérence

Posté par Vintavo à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 février 2017

BARBARIES NUL 3

Salon de l'agriculture : le productivisme qui s'affiche après le décés de Xavier bellin serviteur du système..

  Deux suicides par jour, 350 exploitations agricoles disparaissent chaque semaine... il faudra bien, tôt ou tard que l'on nous rende des comptes ! Humiliation des uns ! Corruption des autres ! Surproduction, malbouffe, dumping agricole sur le marché mondial comme pour mieux tuer le moindre espoir pour les petits pays émergents de parvenir un jour à une autonomie alimentaire : Afrique, Asie, Amérique du Sud principalement ! Certes ! On nous veut sans racines, évoluant hors-sol tout comme cet élevage du même nom - élevage indigne !

La FNSEA, le Crédit Agricole, la grande distribution, l’UE et la PAC, l’OMC et l’Accord transatlantique à venir,nos politiques, nos religieux....nous tous// sommes coupables de complicités avec le système Néo Ultra Libéral (Le NUL)

les guerres de Bush junior …. les sanctions économiques aux millions de morts direct et indirects (jusqu’à aujourd’hui) …. médias très majoritairement proches des intérêts atlantistes, israéliens ainsi que ceux des monarchies du Golfe ( business oblige !) …....De faux alibis démocratiques;;;;;le faire semblant de faire peau neuve :en s’achetant une nouvelle conduite, une bonne conduite avec Obama

Hypocrite et sans conscience ,le NUL !!!

Pourtant c'est BEAUTé chaque fois qu on sort du rapport de force pour la FRATERNITE ! C'est BEAUTE chaque fois qu'on arrête la guerre et qu on ouvre ses mains ! C'est BEAUTE chaque fois qu'on force la misère à reculer plus loin ! C'est BEAUTE chaque fois qu'on arrête la course pour prendre SON TEMPS !!!

 

Posté par Vintavo à 13:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2017

N U L :à kapouter 2

 

  • Considérer l’autre comme son frère ou sa sœur

  • Europe forteresse Migrants, Schengen, terrorisme : comment le complexe militaro-industriel européen prospère sur la peur

  • Je prends un exemple très concret : les attentats. Ils frappent la France. Charlie Hebdo, l’Hyper Casher, le 13 novembre. Le contexte c’est celui d’un climat médiatique angoissant et anxiogène, une classe politique qui cultive la peur avec un discours militaire et guerrier, une extrême droite qui fait 30 %, des gens qui se laissent tenter par les discours xénophobes entretenant la peur de l’autre, qui mélangent tout. Le défi, c’est d’arriver dans ce contexte à dire : « Attention, n’oublions pas les choses essentielles, fondamentales, dans lesquelles on croit quand on est de gauche ». C’est ce rapport à l’autre, fait de bienveillance, à l’opposé du rapport de défiance, de peur ou d’hostilité. C’est aussi un rapport de fraternité, qui est d’accueillir nos sœurs et nos frères réfugiés. SELON Kaddour Hadadi, artiste et chanteur du groupe HK

Pour une autre perspective productive et démocratique

La gauche ne rêve plus. Comme dit Slavoj Žižek, « il est aujourd’hui plus facile d’imaginer la fin du monde que la fin du capitalisme ». De graves menaces planent sur le monde. Certaines comme la guerre ou la dette ne sont souvent agitées que pour mieux asservir. La menace écologique qui a tardé à s’imposer dans les consciences est d’une autre nature. L’urgence climatique risque d’être une incantation si on n’en tire pas les conséquences pratiques. Si, par exemple, l’abandon du projet d’aéroport à Notre Dame des Landes ne fait pas consensus. En prendre la mesure nécessite de s’engager dans une autre perspective productive et démocratique. Nous sommes en panne d’avenir. Ce « No future » fait aujourd’hui le lit des récits religieux, des engagement millénaristes et meurtriers ou de mobilisations purement identitaires. Le djihad d’un côté ou l’égoïsme national xénophobe de l’autre. Il est urgent de rêver la fin du capitalisme rentier qui tue la planète et appauvrit l’humanité. SELON Alain Bertho, anthropologue, Saint-Denis

 

Dans les magasins Primark, des salariés pressurés, surveillés, terrorisésLaurent Maurel 13 février 2017

La chaîne de vêtements et de textile Primark ouvre de plus en plus de boutiques en France. La marque est réputée pour le bas coût de ses produits. Elle a aussi été sous le feux des projecteurs lors de l’effondrement de l’usine textile du Rana Plaza, au Bangladesh, qui a fait plus d’un millier de morts. Moins connues sont les conditions de travail de ces vendeurs, ici, en France. Le magazine professionnel du secteur Boutique2Mode a récolté les témoignages d’employés à travers le pays. Constat : entre cadences, pression constante, brimades, et peur de licenciements non justifiés, ici aussi, les salariés de Primark sont mis à mal. « Nous sommes juste des robots interchangeables à la moindre occasion »  « Vous êtes constamment surveillés » Peur de parler, méconnaissance des droits Une salariée handicapée : « Les managers m’ont fait comprendre que je ralentissais le rythme » Dans les boutiques : « Nos droits sont mis de côté, comme si l’on était au Bangladesh… »

Extraits Articles lus Dans BASTA sur « la toile »

 

 

 

Posté par Vintavo à 08:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 février 2017

EGALITE JUSTICE

Rigueur, fermeté, célérité : le parquet financier s’expliqueCréé il y a trois ans au lendemain du « scandale Cahuzac », le parquet national financier (PNF) s’est invité dans la campagne électorale en enquêtant sur François Fillon.

Une partie de bras de fer se joue à distance depuis plusieurs semaines entre le candidat François Fillon et la procureur national financier Eliane Houlette.

Moins de 24 heures après la publication de l’hebdomadaire satirique, le parquet national financier (PNF) annonçait l’ouverture d’une enquête préliminaire. La célérité, c’est pourtant, depuis sa création, l’une des marques de fabrique du PNF. Il a lancé des investigations sur des soupçons d’évasion fiscale dès la parution dans la presse des listings des « Panama Papers » ou des « Football leaks ». Paroles de Jean-Marc Toublanc, le secrétaire général du PNF «  Nous sommes très attachés à l’égalité de tous devant la loi. Dès que nous constatons des soupçons d’un délit qui relève de nos compétences, on se saisit de l’affaire quelle que soit l’importance, la sensibilité ou la couleur politique de la personne concernée. A plusieurs reprises, nous avons engagé très rapidement des enquêtes pour vérifier la réalité des faits présentés dans la presse. « 

 

Dès sa prise de fonctions, la procureur Eliane Houlette a fait savoir qu’elle réserverait à tous les justiciables le même traitement. Chez les délinquants en col blanc, déclarait-elle, « le sentiment d’impunité ne doit plus exister ». Un avis partagé par son adjointe, Ulrika Delaunay-Weiss :

On entend l’exaspération de nos concitoyens face à ce qu’ils perçoivent comme des injustices. Je pense que 99,9 % de nos concitoyens respectent la loi, n’ont ni de compte bancaire à l’étranger, ni de compte offshore. Il y a une exaspération vis-à-vis de ceux qui ont les moyens de respecter la loi et qui pourtant ne la respectent pas.

C’est aussi la philosophie de l’office central de lutte contre la corruption, les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) créé en même temps que le PNF il y a trois ans. C’est à ce service de la police judiciaire que le parquet a confié la très sensible affaire Fillon. Le directeur de l'OCLCIFF, Thomas de Ricolfis, explique : C’est la première campagne présidentielle qu’affronte l’office. On s’était préparé mentalement à ce que des affaires sortent de cette période un peu délicate. Mais entre se préparer et recevoir une enquête, c’est autre chose… Le PNF et l’OCLCIFF sont tous les deux nés du même scandale : l’affaire Cahuzac. En 2013, après des mois de dénégations à la suite des révélations de Mediapart, le ministre du Budget chargé de la lutte contre la fraude fiscale a fini par reconnaître qu’il cachait une partie de son argent à l’étranger. Face au scandale, François Hollande a annoncé une série de mesure pour moraliser la vie publique, Le parquet national financier, revendique une très grande liberté d’action, il a pu enquêter :

L’office anticorruption lui aussi gère des dossiers explosifs :

https://www.franceculture.fr/droit-justice/rigueur-fermete-celerite-le-parquet-financier-sexplique#xtor=EPR-2-[LaLettre24022017]

Posté par Vintavo à 08:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2017

N U L :à kapouter

Jacques Généreux, Seuil, 416 pages, 19,50 euros, parution le 10 novembre 2016.

Le nouveau management n’est pas seulement inefficace, il tue des gens. La théorie économique dominante n’est pas simplement discutable, elle est absurde. Et les politiques économiques ne sont pas juste impuissantes à nous sortir des crises… elles nous y enfoncent ! Tout cela est à proprement parler « déconnant », c’est-à-dire à la fois insensé, imbécile, catastrophique et incroyable. Toutes ces folies sont clairement associées à l’extension du pouvoir de l’argent dans le capitalisme financiarisé. Mais le pouvoir des riches n’explique pas tout. Car les journalistes, experts, universitaires et élus qui soutiennent cette déconnomie ne sont pas tous « au service du capital ». Dès lors, rien n’est plus troublant que l’aisance avec laquelle une large fraction de nos « élites » adhère aveuglément au même fatras d’âneries économiques et s’enferme dans le déni du désastre engendré par sa propre ignorance.

Notre système N U L

Il est criminel, il tue des gens au travail, détruit la planète, infeste l’air et l’alimentation avec des produits cancérigènes. une large fraction de nos élites adhère aveuglément au même fatras d’âneries. une politique fiscale et sociale qui sert ses intérêts. la gauche a œuvré autant que la droite à la dérégulation financière et au libre-échange. guerre économique mondiale fascination ridicule pour les politiques d’austérité budgétaire en temps de crise. suicide de l’économie nationale nos élites intellectuelles soutient des raisonnements économiques parfaitement absurdes Comment comprendre la bêtise des intelligents. ? , , Le déni de nos propres erreurs en ne reconnaîssant que celles des autres.

 

La pensée lente a besoin de temps et de sérénité. Or, notre «modèle» économique sature le temps disponible pour la réflexion et généralise le stress au travail, la rivalité, la peur du chômage ou du déclassement. concurrence à outrance et compétition solitaire C la conerie !!!

Mettons , ENSEMBLE , de l’intelligence dans tout ça ENSEMBLE !!

 

Posté par Vintavo à 09:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 février 2017

Homélie renouvelée

Celui en effet qui vous donnera à boire un verre d'eau en mon nom, parce que vous êtes au Christ, je vous le dis, en vérité, il ne perdra pas sa récompense.

« Celui qui est un scandale, une occasion de chute, pour un seul de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu’on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes, et qu’on le jette à la mer."  Selon Marc Ch 9 ,41

 

Comment lire ce texte To day ? et le rendre efficace pour mettre en place un monde de fraternité universelle au lieu de l'ultra libéralisme?Comment faire pour ne pas être,chacun de nous,une "occasion de chute" "pour un de ces petits"?

et éviter LE "de plus en plus de richesse   ET  de plus en plus de misères " écologiques ,humaines  ,.....

La communauté de biens de l'Église primitive désigne l'apport par les premiers chrétiens de toutes leurs richesses et le partage de leurs revenus avec les nécessiteux, rapportés dans les Actes des Apôtres (Ac.2,44-45, Ac.4,32-37), dans le Nouveau Testament, comme caractéristique de la communauté des premiers chrétiens à Jérusalem.

Au cours de l'histoire du christianisme, la présentation du Nouveau Testament incite de nombreux groupes de chrétiens à essayer de partager les biens en tout ou partie, et de les administrer en commun. La recherche se demande avant tout d'où provient la communauté de biens dans le Nouveau Testament, comment les textes l'y motivent, de quelle manière elle se manifeste, quelle réalité historique elle revêt et quelle signification elle peut avoir aujourd'hui.

 

 

Posté par Vintavo à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 février 2017

De straus kahn à Sarkozi

Sofitel est une chaîne d'hôtels de luxe française détenue par le groupe AccorHotels. Créée à l'initiative de la Banque de Paris et des Pays-Bas1 en 1964 avec l'ouverture du premier Sofitel à Strasbourg, elle s'internationalise en 1974 avec l'ouverture d'un hôtel Sofitel à Minneapolis.

En 1975, la marque est rachetée par le groupe Jacques Borel. En 1980, la marque ainsi que l'ensemble du groupe BOREL est rachetée par le groupe AccorHotels alors appelée Groupe Novotel SIEH.

Composée exclusivement d'hôtels 4 ou 5 étoiles, la marque Sofitel couvre l'hôtellerie de luxe au sein de la section hôtelière du groupe AccorHotels.

Sofitel est composée de 120 hôtels 2, avec une forte présence en Chine (18 hôtels).

Il y a 11 Sofitel en France, dont 3 à Paris et 1 à La Défense. Les autres hôtels se trouvent à Marseille, Lyon, Strasbourg, Biarritz, Porticcio et Quiberon (2 hôtels).

En novembre 2007, Sofitel devient une entité autonome au sein du groupe AccorHotels et met en place un plan international ambitieux pour se positionner comme nouvelle référence de l'hôtellerie internationale de luxe.

 

Face aux agressions quotidiennes subies par de nombreuses femmes politiques, un collectif de collaboratrices parlementaires lance un site pour recueillir des témoignages. 

Dominique Strauss-Kahn refuse de payer 75 000 euros réclamés par le Luxembourg

L'ancien patron du FMI est sommé par le fisc luxembourgeois de verser des arriérés d'impôts pour la société dont il était l'un des fondateurs

DSK : il y a cinq ans, la fin d’un rêve 13 mai 2011, la suite 2806 du Sofitel de New York est la première étape de la chute de Dominique Strauss-Kahn. Le rêve élyséen s’évapore et son vrai visage apparaît au grand jour

L’ancien fonds d’investissement de DSK figure dans les Panama Papers  Le fonds d'investissement LSK, dont Dominique Strauss-Kahn était l'un des associés, aurait aidé des clients à administrer des sociétés offshores et à ouvrir des comptes bancaires en Suisse, au...Panama Papers               

Sofitel : DSK accuse des "agents" de Sarkozy"Je n'ai tout simplement pas cru qu'ils iraient si loin", déclare l'ancien favori du PS pour l'Élysée dans une interview au journal britannique "The Guardian".

Nicolas Sarkozy rejoint le groupe hôtelier Accor et tend une sacrée perche aux internautes 21 févr. 2017, 20:28 ....... Les politiques et les multinationales sévissent !! Scandaleux!!! Debout les peuples et    ensemble contre les barbaries!    DIEU ,aide nous dans le combat pour la justice ,la liberté,la dignité... de TOUT Être HUMAIN ! Ensemble pour briser nos chaînes.

 

Posté par Vintavo à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2017

système de mort

 

Le mot « néolibéralisme »le Front national, qui n’hésite pas à  emprunter, voire à plagier les termes et les analyses de la gauche radicale. Dénoncer « l’Europe néolibérale » est une manière pour cette extrême droite de se distinguer de la droite classique, laquelle fait elle-même tout ce qu’elle peut  pour ne pas se distinguer de l’extrême droite.

 

Un système inflexible et méthodique de mise hors jeu de la démocratie. Il ne procède  plus par des coups de force ou des coups d’Etat militaires,comme en Amérique latine dans les années 1970, mais il s’emploie à mettre en place une accumulation de contraintes légales, réglementaires, juridiques, institutionnelles qui visent à garantir l’inviolabilité des bases mêmes du système.

Margaret Thatcher a eu une formule remarquable lorqu’elle a dit : “le but c’est de changer l’âme et le cœur des individus, la méthode c’est l’économie”. Ce qui voulait dire que le capitalisme devait désormais imprégner toute la vie quotidienne des individus.

Loin d’être l’obstacle que l’on croit à cette extension de la logique du marché, l’Etat en est  devenu l’un des principaux agents, sinon le vecteur essentiel. Entre ses mains, les instruments de l’action publique légués par la gestion sociale-démocrate et keynésienne sont devenus des leviers pour transformer de l’intérieur la logique de fonctionnement de l’action publique et la mettre au service d’une mutation profonde  de la société.

Avec le néolibéralisme, il s’agit d’étendre l’intervention de l’État, et de transformer l’Etat pour étendre la logique du marché. N “privatisation” des entreprises publiques et toutes sortes de délégation ou de sous-traitance des activités publiques au bénéfice de firmes privées.

 

L’autovalorisation. tous invités à devenir des nouveaux sujets conduits par une logique accumulatrice par soi et pour soi obliger chacun à se considérer comme un « entrepreneur de soi-même ». selon le mot de FOUCAULT « Performance » management consistant à faire croire que ce nouveau régime est voulu par les salariés, qu’il leur est favorable ….. recherche de la performance dans tout ce que l’on fait …...le « capital humain »

Depuis 2008 le néolibéralisme, tout en étant largement discrédité dans des couches de plus en plus larges de la population, tout en suscitant des résistances multiformes, s’est même radicalisé et renforcé avec la crise. La crise de 2008 qui, dans l’esprit de beaucoup, aurait dû inaugurer une modération postnéolibérale, a permis,au contraire, une radicalisation néolibérale. primat de la compétitivité sur la citoyenneté ...tirant vers le bas tous les dispositifs de protection sociale. Elle crée des phénomènes de peur sociale et de panique morale dans toute la société. En un mot, elle opère une désactivation de toute capacité d’action collective autonome de la société.

Moment de  grand affrontement à l’échelle mondiale, dont personne ne peut connaître l’issue !!! la privatisation, l’accumulation, l’appropriation, l’inégalité extrême entre riches et pauvres, l’oligarchie financière et politique.On ne peut en comprendre la portée et la force, on ne peut en saisir la promesse que si l’on a bien mesuré tout ce à quoi mène le néolibéralisme, toutes les destructions qu’il occasionne, toutes les réactions qu’il engendre de l’intérieur, y compris celle du fascisme.

 

Posté par Vintavo à 09:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 février 2017

ZACHée Descends de ton SYCOMORE (Lc19,1-10

      

 

Posté par Vintavo à 20:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Alimenter notre esprit

 

À quelle source choisissons-nous d'alimenter notre esprit ?

 

Une seule vérité echappe au doute : "je pense, j'existe"

 

Chacun est capable de former son propre jugement si il le souhaite;Apartir de là sortons de la « logique » des rapports de forces pour entrer dans une logique des valeurs universelles:liberté, égalité,fraternité,solidarité,humilité et sobriété,universalité de temps et d'espace, Amour et tendresse, beauté et admiration au sens des spiritualités, 

La vérité ne peut pas venir que « d'en haut » elle vient aussi « d'en bas » elle se trouve dans les diversités cultelles ,culturelles ….

Messieurs les RICHES et PUISSANTS du monde ,prétentieux et méprisants , rhabillez -vous car vous mettez en danger notre VIE !

Restons humbles (ça ne signifie pas bon à rien)   et vigilants .    Nous ne tomberons pas dans l'idéologie et la violence .

Posté par Vintavo à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]